Logo
Vous êtes iciAccueil>Biographie artistes>Artistes funk>B.B & Q. Band
Top Charts France 1980

Top Charts France 1980

Grave revers pour les Américains qui échouent lamentablement dans leur tentative de libérer les otages détenus à Téhéran. Résultat, les électeurs en appellent à la cavalerie et élisent en fin d'année le super héros de séries B, Ronald Reagan.
En Pologne, fondation du syndicat Solidarité.
Jeux olympiques de Moscou boycottés par les Américains et les Allemands : près de la moitié des médailles reviennent aux athlètes des pays de l'Est.
A New York, un déséquilibré assassine John Lennon.
Décès de Jean-Paul Sartre, Alfred Hitchcock, Tito, Henry Miller, Peters Sellers, Joe Dassin, Steve Mac Queen, Mae West et Tex Avery.

L'année démarre sur le tube d'un groupe qui n'en connaîtra qu'un seul : les Buggles (Video Killed The Radio Stars) et se termine sur celui d'un groupe qui vend énormément en 33 t : Trust (Antisocial).
On découvre le ska dont le succès est immédiat, mais de courte durée (Madness, Specials...)
Le reggae est mis à toutes les sauces : ll fout danser reggae décrète Dalida. C'est fait avec Nina Hagen, Errol Dunkley et, c'est de bonne guerre, Bob Marley qui commence enfin à être reconnu.

Triomphe du couple Gall - Berger. Un point chacun : La groupie du pianiste pour Michel, il jouait du piano debout pour France.
Des nouveaux noms surgissent : Gotainer, Lio (Banana split), Jean-Patrick Capdevieille (Quand t'es dons le désert), Jacno (ex-Stinky Toys, avec Rectangle), ainsi que ceux de Bernard Lavilliers (Trafic) et Bashung (Gaby oh Gaby).
Entrée discrète d'un certain Didier Barbelivien (Elle) qui sera le plus important compositeur de tubes des années 80.